[retour sur la homepage] [sommaire des news]

[vendredi 10 avril 2009 à 09:11:41] Lu 305503 fois (297639 by )
ACTUS /
Avant-première : "Le missionnaire" avec Bigard et... pas Doudi

Evangélisme décalé en province

Hier soir, j'avais une invitation pour aller voir l'avant-première du film "Le Missionnaire" avec Jean-Marie Bigard et Doudi et réalisé par Roger Delattre. Alors ?


Surprise. Dès mon arrivé, Jean-Marie Bigard était déjà là, signant quelques autographes. Ben oui, plusieurs avant-premières se faisant en même temps, il n'est resté que le temps du démarrage de la séance puis s'en est allé. Impossible donc de poser les questions d'usage en fin de film, ce qui, à mon sens, est assez frustrant et (tactiquement) nul pour conquérir un public et satisfaire les critiques.
Autre petite déception : l'absence de Doudi. La raison ? Une rage de dent qui l'a forcé à faire un aller-retour sur Paris... (!?). Pas de bol.

J'ai pu toutefois faire quelques photos à l'arrache du comédien-humoriste. J'ai eu droit aussi à une photo posée. Mais sincèrement, étant donné les conditions de prise de vue (dans la salle mal éclairée) et le rendu, j'ai préféré ne pas vous la montrer.

Jean-Marie Bigard

Jean-Marie Bigard


Kékeu j'ai pensé du film ?

C'est un bon divertissement situé entre les Ch'tis (un cran en dessous) et Don Patillo (ben oui, c'est une histoire de curé !) ou pour ceux qui sont fans de téléfilm, "Père et Maire".
J'ai ri, j'ai été émeu (oui oui), et on s'amuse de suivre les péripéties de cet ex-taulard tout frais (joué par Jean-Marie) prendre la soutane dans un petit village ardéchois et paumé (merde, pléonasme !) pour échapper à d'anciens associés réclamant leur part de butin.

Rien d'extraordinaire dans le scénario. Mais c'est bien réalisé (bravo à Roger Delattre) et le tout s'enchaîne à un bon rythme aidé par un bande son toujours bien choisie. On ne s'ennuie pas. Les flics du village sont - après Bigard et Doudi - les personnages principaux récurrents avec lesquels on passe de sacrés bons moments. Non sans dec, c'est sympa !

Bigard (Mario), dans le rôle du mec dur et hargneux, s'en sort très bien. Il n'en fait pas trop et ça lui va bien. Doudi, dans celui du frère de Mario et jeune curé qui ensuite déraille, vous fera probablement bien rigoler. Même si, là encore, on retrouve çà et là quelques attitudes du personnage de "Samantha" qui lui colle à la peau comme un sous-pull.

Parmi les scènes cultes, vous aurez les fameux "coup de boule" de Jean-Marie (enfin "Mario") et surtout, celle du mafieu Niçois (auto)négociant un rachat de bijoux avec Doudi en soutane. Là, on ne peut s'empêcher de rire et ce sera le départ du pétage de plomb de ce curé bien rangé.



Toute cette histoire nous amène toutefois à une morale attendrissante (dont je vous laisse le soin de découvrir).
Les américains, c'est généralement sur une note patriotique que cela se fini, genre "drapeau US" et tout le tintsoin. Chez nous, français, c'est sur l'humanisme, le message de tolérance. Ben oui, on est bien le pays des droits de l'homme ! Why not.

Seul bémol pour moi : la scène de mariage à la fin dans l'église où l'on se coltine un mega clin d'oeil aux spectacles de Bigard. On a droit au désormais cultissime claquage de mains du curé sur le premier rang, la prise de micro et attitude de l'acteur rappellant clairement les débuts de spectacle de l'humoriste. Franchement on aurait pu s'en passer. Dommage !

En revanche, j'ai trouvé osé et marrant - vu la position actuelle de l'église à vouloir glisser peu à peu vers un certain intégrisme - l'image qui montre une belle black (jouée par Aissatou Thiam) à demi-nue, enfin à moitié couverte d'un drap blanc, couchée sur l'autel de l'église. Puis, ce qui semble une partie de baise dans l'égalise. Au sein (oups!) des plus pratiquants, cela va faire jaser, c'est sûr !


Sortie de salle

Au final, j'ai aimé. Visiblement, en sortie de salle, je n'étais pas le seul. Ce n'est certainement pas le film de l'année, mais vous passerez assurément un agréable moment en compagnie de Bigard et Doudi.
Ce film mérite un bon score dans les salles.
Gageons toutefois que le bouche-à-oreille fera son office et que les critiques se réveillent du bon pied afin que l'on entende franchement parler de sa sortie en salle. Car la stratégie adoptée par la maison de prod' et de distribution "Europa Corp'" de Luc Besson, celle consistant à faire des avant-premières en France avec les acteurs et le réalisateur, s'apparente véritablement au parcours... d'un missionnaire. Tout un concept !


Sortie nationale : le 29 avril 2009 !


NB : ce film a été également co-produit par Rhone-Alpes Cinema . Scénario de Jean-Marie Bigard, Philippe Giangreco, Frédéric Proust. Réalisation de Roger Delattre

Le réalisateur : Roger Delattre





[retour sur la homepage] [sommaire des news]


Commentaires / Comments

Pas de commentaires pour l'instant... / No comments for the moment

Ajouter un commentaire... / Add a comment...

Pseudo :
Email (optionnel) :  Pour être averti d'un nouveau post, mettez votre email (non visible)
Web (optionnel) :
Votre commentaire / Your comment (les balises HTML sont désactivées) :
[ Liste des Smileys ]
[Contrôle anti-flood et anti-spam activé]
Dans certains cas particuliers, il se peut que votre post ne soit pas pris
en compte après validation... Cela peut être normal.
Faites un retour en arrière, copiez alors votre texte, rechargez la page, puis collez et re-postez ;)
Respectez la casse (les MAJUSCULES)
Recopiez le code "Captcha" suivant :



contactez-moi | qui suis-je ? | expériences créatives | news | liens



 7 visiteurs sont connectés...
©2004-2005, Fusina Dominik - All rights reserved